Nouveau Journal n°18 printemps 2013

La Une du NJ n°18

Edito

C’est pour bientôt le printemps ?

Comme le dit un vieux proverbe chinois « la branche de l’amandier en hiver semble totalement morte, pourtant au printemps des bourgeons et des fleurs magnifiques s’y épanouiront »… Au coeur de cet hiver trop long, le Nouveau Journal me réjouissait avec sa nouvelle rubrique « les bonnes nouvelles ». Je fermais les yeux et imaginais ce printemps du Pays de Fayence… Le 21 mars 2023, nous y sommes. Le paysage est harmonieux, et les collines forment un écrin à ce joyau préservé. Depuis que le schéma d’architecture et d’urbanisme durable a été mis en oeuvre, imaginé par le collectif d’architectes et d’artistes du Pays, les bâtiments disgracieux des années 2000 ont été totalement rasés et remplacés. La beauté naturelle est retrouvée. Ce qui a aussi totalement modifié notre vie, c’est la désertion des voitures et des embouteillages dans la plaine. La réalisation du tram régional sur le tracé de l’ancienne voie ferrée qui nous reliait aux Alpes-Maritimes et à la Dracénie, les mini-bus électriques qui tissent une toile souple entre les différents quartiers, les pistes cyclables, les sentiers piétonniers redécouverts pour que l’on place nos pas dans ceux de nos ancêtres. Les terres cultivables ont été définitivement et de manière irréversible sanctuarisées en “zones agricoles”. Le coup a été fatal. L’absence totale de perspective de spéculation sur une terre devenue inconstructible, a permis d’y réimplanter des fermes, de louer les terres à de jeunes cultivateurs et de faire sortir du sol une production locale, variée et goûteuse. Le Nouveau Journal lui, n’a pas changé. C’est une agora vivante où l’on s’exprime librement. La rubrique des “bonnes nouvelles” fait désormais 16 pages…. J’écris cette dernière ligne le 21 mars 2013, alors que la neige tarde à fondre et que la branche de l’amandier est encore une brindille noire, mais le bourgeon et la fleur, sont pourtant là, sous l’écorce. C’est pour bientôt le printemps ?

Dominique Bonnet, membre du Conseil d’Administration du Nouveau Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *