Derniers articles

Participez au nettoyage des rives du lac de St Cassien, dimanche 22 septembre !

dechets-lac-st-cassien

Action citoyenne sur les rives du lac de St Cassien

«L’eau du lac permet de fabriquer de l’électricité, d’éteindre des incendies, d’arroser les cultures à Fréjus, de prendre du plaisir en famille, de pêcher et de faire du canoë mais c’est aussi dans cette même eau que les plus grands poissons d’eau douce du monde se nourrissent, que la seule espèce de tortue d’eau douce d’Europe la cistude habite, que des dizaines de libellules différentes viennent pondre, que des canards trouvent à manger durant l’hiver… Tous ces déchets, tous NOS déchets, tous VOS déchets sont dangereux pour la vie des animaux et des plantes et donc sont  nuisibles pour nous aussi ! »
Tous ensemble
LE DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2009
REMIS AU DIMANCHE 29 EN CAS DE PLUIE
SI VOUS ÊTES PARTANTS, VENEZ MUNIS DE BONNES CHAUSSURES, DE GANTS SOLIDES
…ET DE VOTRE MEILLEUR SOURIRE !

Rendez-vous à 10h à FONDURANE
ET À TOUT MOMENT DANS LA JOURNÉE
Un guide vous donnera les consignes sur place et vous accompagnera sur les points de collectes :

Réserve Naturelle de Fondurane – Parking du grand pont
Et parking du restaurant « Chez Pierre ».

Pour parer à tout risque d’accident, les personnes qui participent avec leurs enfants les gardent sous haute surveillance. Toute personne désirant participer à cette journée « d’action citoyenne » doit avoir une assurance civile individuelle.

Cette action citoyenne bénéficie du soutien des municipalités de Callian et Montauroux, avec la participation des citoyens et associations du canton.

8ème Festival Africain Bagiliba en Pays de Fayence

bagiliba2009La Fédération Départementale des Foyers Ruraux du Var coordonne pour la 8ème année consécutive le festival africain « Bagiliba » du canton de Fayence-Var. Ce festival se déroulera du 11 au 15 novembre.

3 concerts vous seront proposés à l’espace culturel de Fayence :
– mercredi 11 novembre : les Frères Guissé
– vendredi 13 novembre : Toko Blaze
– samedi 14 novembre : Kady Diarra

Vous pourrez également venir flâner lors du marché d’ailleurs le samedi 14 sur la terrasse de l’espace culturel de Fayence, admirer de très belles expos, participer à différents ateliers ou conférences…

– Téléchargez Le programme complet (Pdf 731 ko)

– Site internet: Bagiliba

A Fayence : réduction d’impôts pour le bio et pour les jeunes agriculteurs.

abFayence exonère de la taxe foncière, les terrains agricoles exploités selon un mode de production biologique (AB), les terrains plantés en oliviers et les parcelles exploitées par de jeunes agriculteurs. Les Fayençois qui ont récemment exprimés leur souhait de préserver et de développer une agriculture locale et respectueuse de l’environnement, ont-ils influencé cette décision du 28 septembre dernier ? La situation étant comparable dans tout le canton, la Communauté de Commune va-t-elle promouvoir et entériner cette incitation pour l’ensemble du Pays de Fayence ?

– Démarches et renseignements auprès du centre des impôts avant le 1er janvier.
– Source: registre des délibérations, séance du 28 septembre 2009.
– Vos réactions et vos témoignages, sur le site internet du Nouveau Journal Pays de Fayence.
Dominique Bonnet

Une absence de salon funéraire dans le canton

salon-funeraireTous les habitants du canton de Fayence seront un jour confrontés malheusement au problème vécu par notre voisine suite au décès de sa maman agée de 91 ans. Sa disparition est survenue fin août chez elle quand il faisait encore très chaud. Mais hélas, il n’y a pas de salon funéraire dans le canton. La fille de notre voisine a donc eu le choix entre un salon à Grasse, Cannes, Fréjus ou acheter une clim afin de pouvoir garder la défunte chez elle quelques jours. C’est cette solution qu’elle a choisie. Voici une preuve qui montre que nous vivons dans un canton bien mal desservi en matière de services. Quand nos élus vont-ils se décider à donner l’autorisation de l’implantation d’un salon funéraire dans notre canton? Cela faciliterait toutes les démarches nécessaires en ce genre de circonstance, pour des familles déja dans la peine.

Thérèse et José Cravino habitants à Fayence

Rendez-vous au Visu: dimanche 4 octobre à 11h30 au parking de la Réserve de Fondurane

st-Exupery-Le_Petit_PrinceLe nouveau Journal c’est vous, c’est nous. Le visu…

A la lecture du N°3 du Nouveau Journal, il était criant qu’une nostalgie, voir une inquiétude, perçait au travers d’articles certes, mais en ces temps troublés et incertains pour notre avenir, la nostalgie reste pour beaucoup une thérapie et un repère. Un jour de juillet 1972, j’avais pour la première fois, quitté ma Franche Comté natale et étais arrivée « en touriste » dans ce joli canton de Fayence. Toute engourdie de chaleur et d’étonnement sous la stridulation des cigales ; je n’étais que de passage, pour faire la connaissance de mon futur mari. Aujourd’hui, juillet 2009, les vrombissements des avions et hélicoptères, le ronronnement incessant des routes très fréquentées, ne parviennent pas tout à fait, de couvrir le chant de nos fidèles compagnes de l’été. Malgré la défiguration du paysage fayençois, elles restent dévouées. Oui, le paysage s’est transformé. Beaucoup de pièces rapportées, comme moi, sont venues tenter leur chance en pays provençal avec au cœur l’espoir d’une intégration spontanée.

Il y a 20 ou 30 ans, était-ce plus facile de s’implanter dans cette terre ? Peut être était-elle plus souple, plus accueillante pour y plonger des racines fraîchement arrachées à un autre terreau ? De toutes les régions de l’hexagone, puis de Grande Bretagne, des pays du Maghreb, des Pays Bas etc.… tous nous avons souhaité devenir des enfants de la douce Provence et pourtant…. Oui pourtant, à mes oreilles sont venues des plaintes et autres regrets de non acceptation, de rejets, de jugements prompts et improbables accompagnés de propos presque discriminatoires refoulant l’espoir d’adaptation des nouveaux arrivés. Aussi, par le biais de ce petit journal ouvert à toute pensée libre, je voudrais lancer un appel à tous ceux qui se sentent refoulés ; de ne pas rester sur la défensive, ni de refaire leurs bagages !

Venez nous rencontrer au « visu » de Fondurane, un dimanche sur deux, de 11 h30 à 13 h ! Au parking avant le pont, le Nouveau Journal propose des rencontres autour d’un apéritif de l’amitié, lequel souvent accompagné des succulentes mignardises cuisinées par la merveilleuse Colette. Prenez le temps de venir partager la bonne humeur de Michelle, Marie Laure, d’écouter le malicieux Eric, la pétillante Hélène ou Paul, le doyen chapeauté qui devisera peut être avec Guy ou Hervé. Toute en douceur Marie France partagera avec vous et Françoise ou Caroline, quelques nouvelles sympathiques. Il y aura peut être Joël, Yvette, Gil ou les « Claude » qui sait…

Mais il y aura toujours un sourire, une poignée de mains, dans une convivialité naturelle, vous puiserez des infos concernant les projets des élus, partagerez des secrets de cuisine ou de jardinage, quelques tuyaux bien utiles sur les diverses associations …

« Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit «   a dit Antoine de St Exupéry. C’est avec cette phrase à l’apparence toute simple que nous vous attendons nouveaux amis, timorés ou « forts en gueule », étrangers ou provençaux d’origine, décalés et autres « différents ». Nous partagerons ensemble une tranche de vie où vous pourrez exprimer librement vos espoirs, attentes ou griefs.

Ne restez pas enfermés dans vos rancœurs stériles, le Nouveau Journal vous est ouvert. Soyez les bienvenus et montrons que la Provence de Giono, celle qui offre un visage humain, solidaire et franc, existe toujours. « Tout le monde gueule de solitude et personne ne sait qu’il gueule d’amour »  petite phrase de Romain Gary.

Maryse SCHIANO Tourrettes

Faux-rhum des associations: frelaté ou mal étiqueté ?

forum-associations-fayenceVous n’avez pas vu le stand du Nouveau Journal au « Forum des associations » ? C’est normal: il nous a été interdit. Il s’agit d’une décision écrite de la Communauté de Commune, au motif: « votre association n’est pas sportive et ayant un intérêt communautaire » ! Nos statuts sont pourtant clairs: « Cette association a pour objet de favoriser la démocratie, la communication, et le progrès social sur le Pays de Fayence, notamment par la parution et la mise en ligne d’un journal nommé « Le Nouveau Journal Pays de Fayence » ».

Bien entendu, nous avons pu constater que le motif « sportif et intercommunal » n’avait pas de réalité. Les habitants du canton de Fayence peuvent donc s’interroger légitimement sur les critères de sélection des associations présentes au forum. Ils devraient avoir l’assurance que la Communauté de Commune est impartiale. Pour tous les habitants du canton de Fayence, membre d’une association, l’utilisation des salles de réunions, des moyens techniques, des support de communication, le forum des associations, doivent faire l’objet d’un traitement équitable et transparent.

N’hésitez pas à vous exprimer sur ce sujet, votre Nouveau Journal Pays de Fayence est libre et ouvert -régi par une charte-, écrit par ses lecteurs, ni subventionné, ni rémunéré par la publicité, 100% associatif.

Document joint: lettre de refus (Pdf 56 ko)

Forum des associations : dimanche 13 septembre à Fayence

forum-associations-fayenceLe Nouveau Journal Pays de Fayence, vous donne rendez-vous au forum des Associations du Pays de Fayence: dimanche 13 septembre 2009 de 10h à 18h dans le Jardin de la Maison de Pays (SIVOM) à Fayence.

le Nouveau Journal vous pris de l’excuser pour l’erreur qui s’est glissée dans son édition imprimée.

Nouveau Journal Pays de Fayence n°4 automne 2009

nj4-la-une

Edito

Annie Bruel à Tourrettes, membre du Conseil d’Administration
Aimez-vous le « Nouveau Journal du pays de Fayence » ? Vos nombreux témoignages nous le confirment et nous encouragent à continuer notre effort. Car, en effet, effort il y a. Pas de subvention, une fabrication à 12 000 exemplaires, une distribution gratuite pour vous, donc coûteuse pour nous…. Et pas de publicité par souci d’indépendance…
Alors donc, dans le but de faire durer le plaisir de partager l’information, les remarques, la satisfaction, les fiertés et les humeurs de chacun… l’équipe de bénévoles qui a la charge de la mise en page de ce journal souhaite très ardemment que vous y adhériez, vous et tous vos amis, ce qui mettrait du beurre dans les épinards.
Sachez le, ce journal est le vôtre. Vous êtes les auteurs des articles qui le composent et vous en êtes les destinataires également. Nous comptons sur vous.
Sans vous chers lecteurs, le Nouveau Journal n’existerait pas.
Sachez aussi que notre équipe – tant elle est gourmande de vos idées, de vos sentiments – est prête à vous aider à la rédaction ou à la mise en forme d’un article, si cela était un frein à votre active participation.

Téléchargement gratuit: le Nouveau Journal Pays de fayence n°4 (Pdf 925 Ko)